Je ne pensais pas revenir sur ce blog aussi vite...j'ai déjà eu tellement de mal à réaliser ce blog ! Finalement me revoilà ! 

Je vais planter le décor car je sais que je ferai référence à l'Inde certainement un milliard de fois !! 

Pondichery-mars 2008-Quartier Indien-1

Je sais que je ne pourrai m'empêcher de mêler le passé et le présent, car il y a une chose qui m'a toujours aidé dans ma vie...c'est l'amité et depuis quelques années.... c'est de croire aux rencontres, aux autres...les inconnus...Ceci depuis que je suis allée en Inde.
J'étais dans une phase difficile : harcèlement au travail (j'ai encore du mal à écrire cela car avec le temps et la cicatrisation je trouve que c'était minime par rapport à ce que peuvent subir d'autres personnes, mais avoir mis des mots sur ce comportement m'a aidé à avancer), dépression et mes 50 ans qui venaient de retentir.

Je surfais sur internet, j'avais besoin de rêver, m'échapper, prendre le large aussi bien physiquement que dans ma tête !

J'ai trouvé un billet pour aller à Chennai et ensuite me rendre à Pondichery. J'étais attirée et repoussée par l'Inde..depuis des années, au cours des postes que j'ai occupé, j'avais eu plusieurs fois l'occasion de me rendre en Inde, et jamais cela ne s'était concrétisé...mais je dois avouer que j'avais autant peur que j'étais attirée. Bref...j'achète un billet pour partir en Inde...j'avais le doigt qui tremblait sur le clavier lorsque j'ai confirmé mon paiement ! De suite je me suis empressée d'oublier ce que je venais de faire.

Plusieurs mois plus tard, une de mes collègues me demande si j'ai bien avancé sur l'organisation de mon voyage !! OUPS, bien sûr que non et il fallait maintenant que je me bouge ! Donc de retour chez moi, je retrouve mon copain l'ordi et en avant pour réserver une guest-house ! et vli et vlan...je touille et re-touille les pages internet...je finis par réserver une chambre...et voilà que je me la pète et que je joue à la fille qu'on ne gruge pas comme ça, il ne faut pas qu'on me prenne pour une nouille, hors de question

 

 

Pondichery-mars 2008-White Town-21

que j'arrive à Pondichery à pas d'heure et que je me retrouve sans logement dans un pays que je ne connais pas (déjà que j'avais choisi Pondichery car je me disais que c'était attaquer l'Inde par la petite porte et qu'il y avait un consulat et des français au cas où...!) .

Bref, j'appelle, et j'attends qu'on me passe quelqu'un qui veuille bien me confirmer ma réservation ! En attendant, je suis toujours devant mon ordi, je saute d'une page à l'autre, et tombe sur une asso qui s'occupe de scolarisation d'enfants pauvres à Pondy...je lis et la manière de gérer me plaît beaucoup..à la fin du site, je laisse un message me disant que de toute façon je laisse mes impressions dans le vide....mais non quelqu'un a répondu dans les 10mn !!

Et voilà le début de mon aventure avec l'Inde....ce n'est que le début. Mais c'est ainsi que Josy est rentrée dans ma vie !